ANIPO : un réseau international et solidaire de lutte contre le vol d’instruments de musique

ANIPO est le nom d’un réseau international qui rassemble des personnes possédant un instrument de musique. Il a pour ambitions de faire régresser le trafic des instruments volés et perpétuer l’histoire et la mémoire de votre instrument de musique.

Le réseau Anipo lutte contre le vol des instruments de musique

L’histoire de chaque instrument tracée

ANIPO permet une traçabilité de l’histoire propre à chaque instrument de musique, rédigée et modifiée par le propriétaire. L’histoire passée est marquée, et une fois l’instrument de musique vendu et transmis au futur musicien, ce dernier pourra uniquement apporter des modifications sur la période où il en est propriétaire. Avec le développement du marché des instruments de musique, ce dispositif permet de répertorier d’éventuelles modifications et réparations d’un instrument de musique.

Un système de reconnaissance d’images pour lutter contre le vol d’instruments

L’application mobile utilise la reconnaissance d’images pour authentifier la correspondance entre l’instrument qu’on tente par exemple d’acheter d’occasion et la liste des instruments enregistrés. 8 photos sont demandées, à la fois nettes et spécifiques qui doivent laisser apparaître toutes lignes de bois ou marques éventuelles de l’instrument pour qu’il y ait une reconnaissance possible de l’instrument.

Anipo : une application gratuite pour lutter contre le vol d’instruments de musique

« En cas de vol d’un instrument, le propriétaire déclare celui-ci sur www.anipo.org ou l’application ANIPO. Un acheteur ou un luthier qui télécharge l’application peut « scanner » l’instrument avec le numéro de série ou en prenant des photos spécifiques indiquées par l’application de afin de vérifier qu’il n’a pas été volé », indique Cyrille Gerstenhaber, créatrice d’ANIPO.

Si l’instrument a été enregistré sur ANIPO, une réponse immédiate indique que l’instrument n’a pas été volé. Si au contraire il s’agit d’un instrument volé, l’application indique à l’acquéreur les informations transmises par le propriétaire lors de la déclaration de vol (coordonnées, récompense éventuelle, valeur de l’instrument…). Et le propriétaire de l’instrument reçoit simultanément par mail les coordonnées GPS de là où est son instrument, grâce au GPS du téléphone. Une demande de contact est proposée au luthier ou à l’acheteur et s’il accepte, ses coordonnées sont immédiatement envoyées par email au propriétaire volé. Avec un réseau comme ANIPO, le propriétaire d’un instrument peut retrouver son bien, même 10 ans après sa disparition.

Verspieren, partenaire d’ANIPO depuis 2018, œuvre à la promotion du réseau auprès de ses clients pour réduire le risque de vol des instruments de musique.

* disponible sur Android et Apple et gratuite.